Neohirasea maerens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neohirasea maerens.

Message par Fantômas le Lun 20 Avr 2009, 19:02

Neohirasea maerens, le Phasme épineux du Vietnam


I) Classification :

Classe : Insecta
Sous-classe : Pterygota
Infra classe : Neoptera
Superordre : Orthopteroidea
Ordre : Phasmatodea
Sous-ordre : Anareolatae
Famille : Heteronemiidae
Sous-famille : Lonchodinae

Anciennement : Menexenus maerens (Brunner, 1907)

II) Statut légal :

Cette espèce ne nécessite pas le CDC (Certificat De Capacité) et n’est pas protégée, une facture d’achat n’est pas obligatoire mais préférable …

III) Origine Géographique :

Ce phasme provient du Viêt-Nam.



IV) Mœurs :

Neohirasea maerens est, comme beaucoup de phasmes, nocturne et arboricole, durant la journée cette espèce reste la plupart du temps immobile sur une branche; cependant on peut l’observer en train de se nourrir …

V) Description :

N. maerens ressemble à s’y méprendre à un morceau de bois.

Au dessus les femelles sont marrons avec des motifs noirs, en revanche au dessous la couleur est plutôt blanche, elles possèdent des épines sur le thorax et l’abdomen. Leur taille varie de 70mm à 80mm.

Les mâles sont jaunes et possèdent une ligne noire passant de la tête à l’abdomen. Ils peuvent atteindre 65mm (sans compter les antennes). Par rapport aux femelles, ils sont plus petits et moins massifs, ils possèdent aussi des épines le long du thorax jusqu’au début de l’abdomen.

Suite à l’éclosion, les jeunes sont marron clair et ont le bout des antennes blanc.

Femelle adulte :





Mâle adulte :





VI) Maintenance :

Un simple terrarium en plastique de 30/20/20 (L/l/h en cm) pourra accueillir une dizaine d’individus adultes voir plus.

Comme cette espèce se développe très rapidement il faudra faire attention à la surpopulation, de plus les jeunes étant assez petits, ils se faufilent facilement entre les trous d’aération trop gros.

Afin de maintenir une bonne hygrométrie dans le terrarium, il faudra faire plusieurs pulvérisations par jour en fonction de la taille du bac.

La température devra se situer entre 20 et 25 C°, cependant les phasmes pourront supporter des températures de 30C°.

Pour le cycle jour/nuit la lumière du jour suffit largement car les UV sont inutiles.

Le meilleur substrat est sans nul doute le papier absorbant car il facilite grandement le ramassage des œufs ainsi que le nettoyage.
Le terreau peut convenir aux juvéniles ainsi qu’aux adultes à condition de faire éclore les œufs directement dans la terrarium, précisons que cette pratique amène souvent à la surpopulation du terrarium.


VII) Alimentation :

N. maerens possède un spectre alimentaire très large, ce phasme se nourrira en effet de ronce, de lierre, de chêne, d’hêtre, …

Afin d’éviter que les plantes nourricières ne succombent trop vite il faudra les placer dans un récipient contenant de l’eau et bouché avec du papier ou du coton dans le but d’empêcher la noyade des phasmes qui seraient attirés par l’eau …


VIII) Reproduction :

Cette espèce n’étant pas parthénogénétique, il faut au moins un couple. Les femelles pondent environ quinze jours suite à leur dernière mue.
En tout, chaque femelles pond une centaine d’œufs environ qui éclosent au bout de trois à quatre mois, c’est pourquoi la surpopulation en terrarium est un phénomène très rapide !
Pour éviter ces problèmes, il faut soit donner ses phasmes à d’autres éleveurs ce qui ne suffit pas forcement … soit régler le nombre d’œufs à incuber en n'incubant qu’un nombre d’œufs réduit, cette méthode bien que cruelle assure la non surpopulation du terrarium car il faut le dire, trop de phasmes dans un même terrarium occasionne une importante mortalité !

IX) Budget :

Cette espèce étant très commune, elle peut être trouvé gratuitement ou pour quelques euros !

X) N. maerens et l’Homme :

Cette espèce peut être manipulée sans problème, cependant il faudra retenir quelques éléments à respecter :
-Ne jamais prendre un phasme par la patte, celui-ci s’en séparerait (autotomie).
-Cette espèce est capable de dégager une odeur qui peut être désagréable,mais sans aucun danger, lorsqu’elle est dérangée.


Conclusion :

Neohirasea maerens est une espèce très simple à élever qui convient donc très bien aux débutants.
Elle est manipulable, sans danger et est peu coûteuse.

A condition de faire attention à la surpopulation N.maerens est une espèce à la portée de tous, alors pourquoi ne pas lui laisser une chance ?


Gecko 57/FARESE Adrien.
avatar
Fantômas
Obsessionnel compulsif
Obsessionnel compulsif

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 24
Localisation : 57
Date d'inscription : 17/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neohirasea maerens.

Message par vincent-noel le Lun 20 Avr 2009, 20:20

Toujours aussi curieux ces phasmes! Bel article! Validé de suite! Merci...
avatar
vincent-noel
Vieux singe
Vieux singe

Masculin Nombre de messages : 943
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 08/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tiliqua.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neohirasea maerens.

Message par Fantômas le Mar 21 Avr 2009, 18:46

de rien Wink
avatar
Fantômas
Obsessionnel compulsif
Obsessionnel compulsif

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 24
Localisation : 57
Date d'inscription : 17/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neohirasea maerens.

Message par meyer christian le Mar 21 Avr 2009, 21:34

cartonne

___________________________________

le jardinier
avatar
meyer christian
Président du RTC
Président du RTC

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 34
Localisation : colmar
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neohirasea maerens.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum