Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Message par summerrain le Mar 14 Oct 2008, 04:06

Classification du genre Chionactis




Taxonomie

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Genre Chionactis

Espèces
2 espèces décrites, 4 ssp pour C. occipitalis, 2 ssp pour C. palarostris

Chionactis occipitalis Hallowell 1854 (Western shovel-nosed snake) :
Chionactis occipitalis annulata (BAIRD, 1859) (Colorado desert shovel-nosed snake)
Chionactis occipitalis klauberi (STICKEL, 1941) (Tucson shovel-nosed snake)
Chionactis occipitalis occipitalis (HALLOWELL, 1854) (Mojave shovel-nosed snake)
Chionactis occipitalis talpina KLAUBER, 1951 (Nevada shovel-nosed snake)

Chionactis palarostris Klauber 1937 (Sonoran shovel-nosed snake, Organpipe shovel-nosed snake) :
Chionactis palarostris organica KLAUBER, 1951 (Sonoran shovel-nosed snake)
Chionactis palarostris palarostris (KLAUBER 1937) (Organpipe shovel-nosed snake)


Synonymes
Je n'indique que les synonymes des espèces.

Chionactis occipitalis
Rhinostoma occipitale HALLOWELL 1854: 95
Sonora occipitalis — STICKEL 1941
Chionactis saxatilis FUNK 1967
Chionactis occipitalis — STEBBINS 1985: 213
Chionactis occipitalis — LINER 1994
Chionactis saxatilis — COLLINS 1997

Chionactis palarostris
Sonora palarostris KLAUBER 1937
Chionactis palarostris — STEBBINS 1985: 214
Chionactis palarostris — LINER 1994


__________

Généralités sur le genre Chionactis




Généralités

Cette petite couleuvre insectivore est très largement méconnue. De mœurs discrètes, elle a de magnifiques couleurs et un physique assez unique.

Elle est quasiment introuvable, elle a souffert de la concurrence des serpents ratiers qui sont réputés plus faciles d’élevage. Cependant, seul son régime particulier semble poser difficulté et on trouve pourtant d’assez nombreux témoignages de maintenance réussie en terrarium, ainsi que des vidéos (pour C. occipitalis).


Venimologie

A noter qu’il semble que la salive des deux espèces de ce genre soit légèrement toxique, cela est comparable à la toxicité des Heterodon et est donc considérée sans danger pour l’homme.

Je n’ai rien trouvé de très précis sur la composition du venin de ces espèces. La source la plus complète que j’ai consultée (http://www.toxinology.com/) parle de connaissances largement insuffisantes pour en tirer des conclusions précises, mais le classe dans la catégorie « Unknown, but unlikely to cause significant envenoming, most unlikely to be dangerous (based on current, limited, information) ».

Cependant, comme pour tout venimeux, la prudence est de mise, on n’est jamais à l’écart d’une réaction, même locale. On veillera à surveiller, voire faire surveiller médicalement, toute morsure. A noter, C. occipitalis est connu pour être plus enclin que C. palarostris à mordre si on tente de le saisir.


Dernière édition par summerrain le Sam 18 Oct 2008, 00:35, édité 1 fois
avatar
summerrain
Animatrice Ophidiens
Animatrice Ophidiens

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 36
Localisation : Pas loin de Rennes
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://snakes-story.forumperso.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Message par summerrain le Mar 14 Oct 2008, 04:07

Chionactis occipitalis


Nom scientifique Chionactis occipitalis
Nom commun anglais Western shovel-nosed snake
Nom commun français inconnu
Sous-espèces 4 sous-espèces ont été décrites :
annulata, klauberi, occipitalis, talpina



LEGISLATION

CITES non
CDC non si moins de 25 individus adultes
Autre aucun statut particulier à ma connaissance



GENERALITES

Longévité moyenne
Aucune donnée fiable maissa longévité à l'état sauvage est estimée à 10/15 ans

Taille adulte
environ 35 à 37 cm, elle est plus petite que C. palarostris

Maturité
estimée à 2 ans environ mais il vaut mieux ne pas les reproduire avant 3 ans pour le bien-être des femelles

Mode de reproduction
ovipare, la femelle pond environ 7 à 9 oeufs

Dentition
opisthodonte

Venin
salive toxique


DESCRIPTION ET PHOTOS

Gros plan de la tête, qui lui vaut son nom anglais de Shovel-nosed snake (ssp non identifiée formellement sur la photo mais surement klauberi) :
http://www.reptilesofaz.com/Graphics/Snakes/herp-c-occipitalis-h-03.jpg

C. occipitalis annulata
http://www.californiaherps.com/snakes/images/coannulataoc03.jpg

C. occipitalis klauberi
http://tucsonherpsociety.org/CHOCKL2.jpg

C. occipitalis occipitalis
http://www.californiaherps.com/snakes/images/cooccipitalisriv04.jpg

C. occipitalis talpina
http://www.californiaherps.com/snakes/images/cotalpinatbmcu.jpg



SITUATION A L'ETAT SAUVAGE

Pays d'origine
USA (sud-est de la Californie, sud du Nevada, sud-ouest de l’Arizona), Mexique (Baja California Norte, nord-ouest du Sonora)

Biotope
Terres arides à semi-arides, terrain gravillonneux à rocailleux, désert, on la trouve jusqu’à 1400m d'altitude

Mode de vie
Crépusculaire à nocturne, strictement terrestre, elle a tendance à passer la journée enfouie et à être active en soirée et de nuit.

Nourriture naturelle
Principalement invertébrés (insectes, scorpions, araignées, centipèdes), œufs de reptiles

Répartition par ssp :
non connue avec certitude mais si on se base sur leur nom anglais :
annulata : Colorado
klauberi : Tucson
occipitalis : Mojave
talpina : Nevada



MAINTENANCE EN CAPTIVITE

Cette couleuvre est très rare en terrario, et pourtant on trouve des témoignages et des vidéos de cette espèce en captivité. Elle est appréciée pour ses couleurs, mais souffre en Europe d'un manque d'intérêt général parce que les terrarios préfèrent se rabattre sur des serpents plus colorés (ou phasés) mangeurs de rongeurs et qu'ils n'ont pas la démarche de se renseigner sur les autres espèces qui partagent le biotope des américaines les plus répandues en captivité.

Si on en croit les témoignages, elle a pourtant de nombreux atouts, elle est petite (et nécessite moins d'espace), très active et se nourrit visiblement sans trop de soucis, il y a d'ailleurs une vidéo de nourrissage consultable << ICI >> et il semblerait que l'auteur (éleveur ?) soit allemand.


Terrarium
Leur petite taille les rend peu encombrantes, ce sont cependant des couleuvres actives qui ont besoin d'un peu de place. Je pense qu'un terrarium de 40*30 sera parfait pour un couple de ces petits colubridés. La hauteur importe peu pour ce serpent strictement terrestre.

Substrat
L'espèce étant désertique, on peut sans aucun soucis utiliser du sable comme substrat.

Décor
On pourra recréer un décor rocailleux avec des pierres (lavées et désinfectées) de tailles variées, en veillant à bien les placer de sorte qu'elles ne puissent pas blesser le serpent.

Températures et hygrométrie
Cette espèce est principalement désertique ou semi-désertique, elle partage le territoire de certains Lampropeltis par exemple. On maintiendra le terrarium à environ 24° en fournissant un point chaud à 30° en journée (attention dans un petit terrarium, trop chauffer le point chaud risque de se traduire par une température plus élevée au point froid). De nuit, à l'état sauvage, elles subissent des baisses de températures assez importantes. Je pense qu'une base de 20° la nuit est un bon compromis.
L'hygrométrie se régulera naturellement, on veillera à ce que le point d'eau ne soit pas trop grand pour ne pas avoir trop d'humidité.

A noter que, cette espèce étant insectivore, on devra lui fournir une source d'UV, limitée certes au vu de ses moeurs (2.0 suffira), mais je pense qu'elle est nécessaire.

Nourriture
On les nourrira avec des insectes d'élevage, grillons ou criquets principalement, ou de larves d'insectes. Je n'ai aucune donnée fiable sur le besoin ou non d'un apport en calcium, mais je pense qu'il sera nécessaire. En effet, ils se nourrissent aussi d'oeufs de reptiles dans la nature, et il est possible qu'ils y trouvent leurs apports en calcium.


HIVERNATION

A vérifier mais il semble que l'hivernation se fait sur la même base que les autres nord-américaines, donc environ 2 mois à 10°.


REPRODUCTION

Ces serpents sont ovipares, la femelle pondra entre 7 et 9 oeufs. Je pense que l'incubation se fera sur la même base que ses voisines nord-américaines, soit une période d'environ 2 mois à 28-29° avec hygrométrie à 80-90%. A cause de leur tendance à manger des oeufs de reptiles, et de la taille des juvéniles, je ne pense pas qu'une incubation in situ soit une bonne idée pour cette espèce.

Compte tenu de la taille de l'adulte, je pense qu'il faut s'attendre à des juvéniles minuscules, surement moins de 10cm, à qui l'on proposera micro-grillons et larves.
De plus, la taille des juvéniles de cette espèce me semble être le principal problème. Tout terrarium "traditionnel" en verre ou plastique ou fauna acheté dans le commerce est à proscrire. La solution la plus valable à mes yeux serait de les maintenir dans une boite de ce type, utilisées par la Ferme Tropicale pour la vente de grillons ou de mouches aptères, de dimensions un poil plus grande et avec un bouchon d'eau comme abreuvoir.



PRINCIPAUX ELEVEURS/FOURNISSEURS


Prix constatés
Je n'ai pas encore cherché de fournisseur, mais on peut déjà oublier tous les circuits traditionnels français.

Pour les photos, merci aux excellents sites de la Tucson Herp Society et de California Herps


SOURCES

J'ai tiré mes informations de divers forum, du site
http://www.reptilesofaz.com/Snakes-Subpages/h-c-occipitalis.html, du Reptile Database et du site d'une université australienne.


BIBLIOGRAPHIE

cf Reptile Database


Dernière édition par summerrain le Mar 14 Oct 2008, 16:32, édité 1 fois
avatar
summerrain
Animatrice Ophidiens
Animatrice Ophidiens

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 36
Localisation : Pas loin de Rennes
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://snakes-story.forumperso.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Message par summerrain le Mar 14 Oct 2008, 04:08

Chionactis palarostris


Nom scientifique Chionactis palarostris
Nom commun anglais Sonoran shovel-nosed snake, Organpipe shovel-nosed snake (selon la ssp)
Nom commun français inconnu
Sous-espèces 2 sous-espèces ont été décrites :
organica, palarostris



LEGISLATION

CITES non
CDC non si moins de 25 individus adultes
Autre aucun statut particulier à ma connaissance



GENERALITES

Longévité moyenne
Aucune donnée fiable mais sa longévité à l'état sauvage est estimée à 10/15 ans

Taille adulte
environ 40 à 75cm, avec un maximum reconnu à 70cm

Maturité
estimée à 2 ans environ mais il vaut mieux ne pas les reproduire avant 3 ans pour le bien-être des femelles

Mode de reproduction
ovipare, la femelle pond environ 5 oeufs

Dentition
opisthodonte

Venin
salive toxique


DESCRIPTION ET PHOTOS

C. palarostris organica
pas de photo fiable pour cette sous-espèce

C. palarostris palarostris
http://www.reptilesofaz.com/Graphics/Snakes/CHIPAL-6r.jpg



SITUATION A L'ETAT SAUVAGE

Pays d'origine
USA (sud de l’Arizona), Mexique (désert du Sonora)

Biotope
On les trouve, contrairement à C. occipitalis, en altitude principalement, de 1500 à 2500m. Elles fréquentent cependant le même type de décor, soit un habitat aride, des graviers ou des terrains rocailleux.

Mode de vie
Crépusculaire à nocturne, strictement terrestre, elle a tendance à passer la journée enfouie et à être active en soirée et de nuit.

Nourriture naturelle
Invertébrés (insectes, scorpions, araignées, centipèdes) uniquement

Répartition par ssp :
organica : sud de l'Arizona (USA)
palarostris : désert du Sonora (Mexique)


MAINTENANCE EN CAPTIVITE

Cette couleuvre est encore plus rare que sa cousine C. occipitalis. Je n'ai pas encore trouvé d'info réellement fiable sur sa maintenance, aussi la fiche ci-dessous a été rédigée suite à des déductions sur son mode de vie et les espèces voisines que nous trouvons en terrario. Cependant, les sources consultées indique qu'elle serait généralement moins mordeuse que sa cousine, et plus calme en captivité.


Terrarium
Elles sont plus grandes que leurs cousines, et tout aussi actives. Je pense qu'un terrarium de 50*40 sera très bien pour un couple, même si les spécimens sont grands. Là encore, la hauteur importe peu, pourvu qu'on soit à l'aise pour les attraper en cas de besoin (sans oublier d'éviter la morsure).

Substrat
L'espèce étant désertique, on peut sans aucun soucis utiliser du sable comme substrat.

Décor
On pourra recréer un décor rocailleux avec des pierres (lavées et désinfectées) de tailles variées, en veillant à bien les placer de sorte qu'elles ne puissent pas blesser le serpent.

Températures et hygrométrie
Cette espèce est principalement désertique ou semi-désertique, elle partage le territoire de certains Lampropeltis par exemple. On maintiendra le terrarium à environ 24° en fournissant un point chaud à 30° en journée (attention dans un petit terrarium, trop chauffer le point chaud risque de se traduire par une température plus élevée au point froid). De nuit, à l'état sauvage, elles subissent des baisses de températures assez importantes. Je pense qu'une base de 20° la nuit est un bon compromis.
L'hygrométrie se régulera naturellement, on veillera à ce que le point d'eau ne soit pas trop grand pour ne pas avoir trop d'humidité.

A noter que, cette espèce étant insectivore, on devra lui fournir une source d'UV, limitée certes au vu de ses moeurs (2.0 suffira), mais je pense qu'elle est nécessaire.

Nourriture
On les nourrira avec des insectes d'élevage, grillons ou criquets principalement, ou de larves d'insectes. Je n'ai aucune donnée fiable sur le besoin ou non d'un apport en calcium, mais contrairement à C. occipitalis, les oeufs de reptiles ne figurent pas au menu de cette espèce. J'ignore si l'apport en calcium est nécessaire ou pas.


HIVERNATION

A vérifier mais il semble que l'hivernation se fait sur la même base que les autres nord-américaines, donc environ 2 mois à 10°.


REPRODUCTION

Ces serpents sont ovipares, la femelle pondra environ 5 oeufs, on peut donc penser que les oeufs seront plus gros que ceux de C. occipitalis. Je pense que l'incubation se fera sur la même base que ses voisines nord-américaines, soit une période d'environ 2 mois à 28-29° avec hygrométrie à 80-90%.
Cette espèce ne semble pas manger d'oeufs de reptiles, mais la taille des juvéniles sera à mon goût le principal obstacle à une tentative d'incubation in situ.

Les juvéniles seront surement un poil plus gros que ceux de C. occipitalis, on leur proposera micro-grillons et larves.
Cependant, là aussi la taille des juvéniles de cette espèce sera le principal problème de l'éleveur. Tout terrarium "traditionnel" en verre ou plastique ou fauna acheté dans le commerce est à proscrire. La solution la plus valable à mes yeux serait de les maintenir dans une boite de ce type, utilisées par la Ferme Tropicale pour la vente de grillons ou de mouches aptères, de dimensions un poil plus grande et avec un bouchon d'eau comme abreuvoir.



PRINCIPAUX ELEVEURS/FOURNISSEURS


Prix constatés
Je n'ai pas encore cherché de fournisseur, mais on peut déjà oublier tous les circuits traditionnels français.

Pour les photos, merci aux excellents sites de la Tucson Herp Society et de California Herps


SOURCES

J'ai tiré mes informations de divers forum, du site
http://www.reptilesofaz.com/Snakes-Subpages/h-c-palarostris.html, du Reptile Database et du site d'une université australienne.


BIBLIOGRAPHIE

cf Reptile Database
avatar
summerrain
Animatrice Ophidiens
Animatrice Ophidiens

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 36
Localisation : Pas loin de Rennes
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://snakes-story.forumperso.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Message par summerrain le Sam 18 Oct 2008, 00:38

Mes recherches sont finies, me reste à rédiger leur description. Si quelqu'un a des infos supplémentaires sur ces deux espèces (surtout leur toxicité, composition de leur salive etc) n'hésitez pas à compléter ou à me contacter en MP

Un petit message à l'attention des capacitaires, c'est un des genres que je demande dans mon CDC, pensez-vous que mes recherches soient suffisantes pour présenter les fiches tel quel ou est-ce qu'on demande un travail plus précis ?
avatar
summerrain
Animatrice Ophidiens
Animatrice Ophidiens

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 36
Localisation : Pas loin de Rennes
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://snakes-story.forumperso.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Message par vincent-noel le Sam 18 Oct 2008, 09:29

C'est vraiment très sympa comme serpent! Et qui s'élève un peu comme un lézard Very Happy
Je valide tout ça!
avatar
vincent-noel
Vieux singe
Vieux singe

Masculin Nombre de messages : 943
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 08/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tiliqua.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chionactis sp : Taxonomie et fiches de recherche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum