Coluber constrictor constrictor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coluber constrictor constrictor

Message par summerrain le Mer 23 Juil 2008, 08:49

TAXONOMIE

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Genre Coluber
Espèce constrictor

Nom scientifique Coluber constrictor
Nom commun anglais Northern black racer
Nom commun français
Sous-espèces 10 sous-espèces ont été décrites :
anthicus, constrictor, etheridgei, flaviventris, foxii, helvigularis, latrunculus, oaxaca, paludicola, priapus

A noter : il y avait une 11ème sous-espèce, Coluber constrictor mormon, qui a été élevée au rang d'espèce. On parle donc désormais de Coluber mormon.


En raison de grosses différences dans leur biotope (la répartition des Coluber constrictor va du Canada au Guatemala), j'ai décidé de traiter chacune de ces sous-espèces séparément. La présente fiche ne parlera donc que de Coluber constrictor constrictor.


LEGISLATION

CITES non
CDC non si moins de 25 individus adultes
Autre aucun statut particulier à ma connaissance



GENERALITES

Longévité moyenne
On pense que la longévité à l'état sauvage dépasse 10 ans

Taille adulte
très variable, cela va de 80cm à 1m80

Maturité
2 ans environ mais il vaut mieux ne pas les reproduire avant 3 ans pour le bien-être des femelles

Mode de reproduction
ovipare, la femelle pond entre 3 et 30 oeufs (en général entre 12 et 15 oeufs par ponte)

Dentition
aglyphe

Venin
aucun


DESCRIPTION ET PHOTOS

Ce sont des couleuvres très fines, présentant à l'âge adulte un dos très sombre, marron à noir (certaines ont même des reflets bleuâtres), parfois avec quelques points clairs sur les côtés principalement. Le ventre est beaucoup plus clair, blanchâtre à jaunâtre. Leurs écailles fines et brillantes accentue ce côté uniforme.
Contrairement aux adultes, les juvéniles naissent avec des tâches très contrastées qui s'estompent avec l'âge.

A noter, chez cette espèce, la différence de longueur entre la queue des mâles et des femelles est assez flagrante pour les sexer à vue. Les femelles ont une queue très courte et se finissant assez abruptement tandis que la queue des mâles est beaucoup plus longue et plus large à la base.



SITUATION A L'ETAT SAUVAGE

Pays d'origine
Etats-Unis (Maine, Ohio, Sud-Caroline, Georgie, Alabama, Mississipi)

Biotope
Elles occupent des terrains assez variés, cela va des champs aux forêts de pin, on peut aussi les trouver en bord de lacs voire dans des marais. En règle générale, elles affectionnent les sols ensoleillés et secs, mais offrant la possibilité de se cacher rapidement.

Mode de vie
terrestre et plutôt diurnes

Nourriture naturelle
Lézards, serpents, arthropodes, amphibiens, oiseaux et leurs oeufs, rongeurs, écureuils, petits lapereaux, voire même petites tortues... Attention cette espèce est particulièrement ophiophage. Cette espèce n'est absolument pas délicate à nourrir, elle mange tout ce qui lui passe sous le nez.

Répartition par ssp :
cf pays d'origine pour cette ssp



MAINTENANCE EN CAPTIVITE

Cette couleuvre est rare encore en terrario, encore que nos voisins allemands et néerlandais l'apprécient beaucoup. La principale difficulté est une très forte tendance à l'ophiophagie, même adulte (il faut particulièrement surveiller les accouplements par exemple) et un caractère vif et facilement nerveux voire mordeur (manipulations réduites au minimum).

Elles ne posent aucun problème de nourrissage (au contraire, elles se nourrissent réellement de tout ce qui leur passe sous le nez) et sont de maintenance très simple. Leur caractère assez actif en font un serpent agréable à observer et qui convient sans soucis aux éleveurs inexpérimentés, sous réserve de les loger seules et d'éviter les manipulations.


Terrarium
Ce sont des couleuvres extrêmement actives, et qui ont donc besoin de place. Il ne faut pas perdre de vue que les individus les plus grands peuvent atteindre 1m80. Pour un adulte de taille moyenne, un terrarium de 120*60*50 bien aménagé (décor lui permettant d'exploiter la hauteur) convient sans problème. Pour un serpent de grande taille, on préfèrera un terrarium plus grand, par exemple un 150*60*60.

Substrat
On utilisera des copeaux de bois non toxiques ou de la litière de chanvre.

Décor
Cette espèce est très active et utilisera tout le décor mis à sa disposition. Je pense mettre un enchevêtrement de branches pour lui permettre de grimper et ainsi accroître son espace.

Températures et hygrométrie
Cette espèce partage le territoire naturel des Pantherophis guttatus et autres couleuvres présentes en terrarium. On peut donc sans aucun soucis les maintenir dans les mêmes conditions que celles-ci, à savoir une base diurne de 24° avec point chaud à 28° et une baisse nocturne à 22°.
L'hygrométrie se régule simplement en laissant un point d'eau supplémentaire au point chaud.

Nourriture
Elles accepteront absolument tout, leur régime naturel est varié et l'espèce a la réputation d'être assez vorace. Elles seront nourries au rongeur de taille adaptée, décongelés, au rythme d'un repas tous les 10 à 15 jours pour les adultes (leur métabolisme étant relativement rapide).
Il est préférable de donner du mort décongelé pour éviter les morsures, les Coluber constrictor constrictor gobent rapidement leur proie sans même chercher à faire de constriction. Contrairement à ce que leur nom laisse penser, ils ne constrictent pas leurs proies, ils forment parfois un anneau afin de s'aider pour pousser la proie dans leur gueule.
A noter que les juvéniles ont tendance à préférer les lézards, mais on peut sans problème leur faire accepter un rosé de souris en le frottant à l'aide d'un bout de mue. Même si les juvéniles refusent leurs premiers repas, ils ne font pas la fine bouche bien longtemps et finissent le plus souvent par démarrer seuls au bout de 3 semaines.


HIVERNATION

pas encore rédigé, probablement comparable à celle du Pantherophis guttatus


REPRODUCTION

La seule difficulté d'élevage de ce serpent sera de faire très attention lorsqu'on mettra en présence mâle et femelle. En effet, il est déjà arrivé qu'une femelle refusant l'accouplement en profite pour manger le mâle. On veillera à bien nourrir les deux spécimens avant de les mettre ensembles et à ne jamais les laisser sans surveillance.

Dans la nature, les copulations ont lieu d'avril à début juin, soit au réveil d'hivernation. Les pontes auront en général lieu de juin à juillet. Les oeufs de cette espèce sont blancs et présentent un aspect granuleux, avec de nombreux nodules.

Dans la nature, il n'est pas rare de trouver des sites de ponte communautaire, parfois même mélangés avec les pontes d'autres espèces. On a ainsi recensé sur un même site de ponte plus de 300 oeufs.

Jusque là, j'ai trouvé comme infos pour l'incubation une durée de 75 à 85 jours à une température moyenne de 24°, la température me semblant un peu basse, j'attends d'avoir confirmation de cette info.

Les juvéniles mesurent entre 25 et 35cm à la naissance.



PRINCIPAUX ELEVEURS/FOURNISSEURS


Prix constatés
Cette couleuvre ne pose aucune difficulté d'élevage autre que sa très forte tendance à l'ophiophagie, on en trouve facilement en France que ce soit dans les animaleries ou en bourse. Bizarrement, elle est peu reproduite en captivité et on trouvera donc beaucoup de WC (surement à cause du faible prix du WC).

Ferme tropicale :
sub-adulte WC => 35€


SOURCES

J'ai pris une partie des infos sur le site web ci-dessous :
http://perso.dixinet.com/animaux-infos/coluber.html

L'autre partie est tiré d'un site anglais très bien documenté :
http://animaldiversity.ummz.umich.edu/site/accounts/information/Coluber_constrictor.html


BIBLIOGRAPHIE

Conant, R., J. Collins. 1998. Reptiles and Amphibians: Peterson Field Guides. 3rd Ed.. New York: Houghton Mifflin Company.
Ernst, C., R. Barbour. 1998. Snakes of Eastern North America. Virginia: George Mason University Press.
Greene, H. 1997. Snakes: The Evolution of Mystery in Nature. California: University of California Press.
Harding, J. 1997. Amphibians and Reptiles of the Great Lakes Region. Ann Arbor, MI: University of Michigan Press.
Morris, P. 1944. They Hop and Crawl. PA: The Jaques Cattell Press
avatar
summerrain
Animatrice Ophidiens
Animatrice Ophidiens

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 36
Localisation : Pas loin de Rennes
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://snakes-story.forumperso.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coluber constrictor constrictor

Message par vincent-noel le Jeu 07 Aoû 2008, 10:49

Je la valide et la place en post-it... Beau boulot!!
avatar
vincent-noel
Vieux singe
Vieux singe

Masculin Nombre de messages : 943
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 08/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tiliqua.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum