Recherche sur l'Elaphe dione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recherche sur l'Elaphe dione

Message par summerrain le Sam 21 Juin 2008, 14:17

Même chose, si quelqu'un en élève, MP siouplait ^^

TAXONOMIE

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Genre Elaphe
Espèce dione

Nom scientifique Elaphe dione
Nom commun anglais Steppe ratsnake ou Dione ratsnake
Nom commun français Serpent ratier des steppes
Sous-espèces pas de ssp connue


LEGISLATION

CITES non
CDC non si moins de 25 individus adultes
Autre pas de législation particulière


GENERALITES

Longévité moyenne
inconnue

Taille adulte
70-80cm, maximum 1m20

Maturité
2 ans mais il vaut mieux attendre que la femelle ait 3 ans

Mode de reproduction
ovipare, la femelle pond entre 5 et 10 oeufs

Dentition
aglyphe

Venin
aucun


DESCRIPTION ET PHOTOS
à venir


SITUATION A L'ETAT SAUVAGE

Pays d'origine
Cette petite couleuvre est l'une des espèces ayant la plus grande aire de répartition au monde. On la trouve de la Mer Noire à la Corée du Sud.
En raison de cette aire immense, on distingue plusieurs localités, qui ne sont ni des sous-espèces ni des phases, mais des évolutions de colori de certaines populations qui sont si loin les unes des autres qu'elles ont pris des aspect très différents.

Biotope
à venir

Mode de vie
à venir

Nourriture naturelle
Petits rongeurs exclusivement

Répartition par ssp :
Pas de ssp, mais quelques morphs clairement identifiées :

chersky
chinese
korea
nigrita
striped
tenebrosa
tiger (une dérivée du chersky)
wladivostok


MAINTENANCE EN CAPTIVITE

Cette petite couleuvre est l'un des serpents les plus méconnus en France. Elle mériterait pourtant une place bien plus grande dans nos terrariums, même en espèce du débutant. En effet, sa vaste aire de répartition, tant en longitude qu'en lattitude, en font un des serpents les moins exigeants, et certainement un des plus résistants.
Elle a de sacrés arguments même comparée aux indétronables « gutts » :
on les maintient à température à peine plus élevée que la température ambiante
le chauffage ne sert qu'à créer un point chaud, mais elle est capable de supporter nos canicules (contrairement à la majeure partie des espèces « fraîches » qui supportent en général très mal la chaleur)
elle est petite et vit très bien en communauté, même dans les terras se trouvant dans le commerce (un Exoterra 60*45*45 suffit pour un couple)
elle se reproduit sans soucis, et est reproduite en captivité régulièrement
l'incubation dure moins longtemps que chez les autres couleuvres (autant de temps en moins à angoisser pour un débutant qui obtient sa première ponte)
les juvéniles démarrent en général sans problème.
aux phases tant décriées, elle oppose une sélection de morphs naturelles non moins attractives.

Toutes les sources que j'ai lues jusqu'ici indiquent que c'est une des espèces les plus faciles.

Terrarium
Ce serpent supporte sans soucis la cohabitation, on peut choisir de la maintenir en couple (après les 3 ans des femelles toujours, pour éviter les repros précoces), en groupe de 3 ou 4 ou individuellement. Les miennes seront logées par deux du même sexe dans des terrariums fait maison de 60*60*40, mais un 60*45*45 (aisément trouvable dans le commerce) suffirait.

Substrat
De préférence, on utilisera un substrat capable de retenir l'humidité, sans pour autant être détrempé. A cause de leur faible exigence en température, on ne pourra pas réguler l'humidité en plaçant un bol d'eau au point chaud par exemple.
Mon choix se porte sur l'humus de coco, acheté en briques auxquelles on ajoute de l'eau pour obtenir une « terre » humide. On peut aussi envisager de mettre de la sphaigne humide sur une partie du terra, voire même une « boite à humidité » comme ça se fait pour les lézards.

Décor
à venir

Températures et hygrométrie
Cette espèce se maintient quasi à température ambiante, après tout on la trouve en Europe de l'Est sous nos lattitudes. On peut prendre comme base une température ambiante au dessus de 20° avec un point chaud à 25 ou 26°, et couper le point chaud la nuit simplement. L'hygrométrie se régule toute seule si on a un substrat adapté (humus de coco par exemple), sinon on peut toujours vaporiser avant les mues.

Nourriture
Souris de taille adaptée, cette espèce accepte le mort sans aucun soucis, juvéniles compris. Je compte appliquer le même rythme de nourrissage qu'à mes guttatus, à savoir 1 fois par semaine tant que les juvéniles sont au rosé, puis une fois tous les 10-12 jours.


HIVERNATION
à venir


REPRODUCTION
à venir


PRINCIPAUX ELEVEURS/FOURNISSEURS

Prix constatés
Un seul éleveur trouvé en France pour l'instant

Prix général aux Pays-Bas : 80€ pour un couple juvénile
En bourse on peut en trouver entre 30 et 50€ le juvénile
avatar
summerrain
Animatrice Ophidiens
Animatrice Ophidiens

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 36
Localisation : Pas loin de Rennes
Date d'inscription : 07/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://snakes-story.forumperso.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum