lampropeltis getula californiae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lampropeltis getula californiae

Message par Reptoterraclub le Jeu 29 Mai 2008, 17:38

Date de première parution: 25 mars 2005.

Lampropeltis getula californiae (BLAINVILLE 1835)

Classification :

Sous-ordre des ophidiens – famille des Colubridés, sous famille des Colubrinés – Genre Lampropeltis (8 espèces) – espèces : Lampropeltis getula (L. 1766) comportant 9 (10 avec catalinensis ?) sous-espèces. Noms communs : Serpent roi de Californie ; anglais : Californian king snake. Le nom de Getula prévaut aujourd’hui sur celui de getulus (CROTTER 2000).

Description :

Corps cylindrique et homogène, la tête est peu distincte du cou et étroite. La gueule a une assez faible capacité d’ouverture. Les adultes atteignent 150 à160 cm avec un maximum de 180 cm. Il existe de très nombreuses phases. Les motifs typiques sont des anneaux blancs (phase désertique) à jaune plus ou moins larges sur un fond noir. Il existe une forme lignée, les anneaux verticaux sont remplacés par une seule ligne courant le long du dos. D’autres phases de motifs intermédiaires comme la forme zigzag (ligne discontinue et en zigzag). Il existe aussi une forme albinos, lavande (le noir est remplacé par un violet pâle) etc…

Répartition et biotope :

Zones sèches de l’est des Etats Unis : Californie, Névada, Utah… Terrestre, son activité dépend de la chaleur. En période de canicule il est plutôt nocturne. C’est un prédateur de crotales d’où son nom de Serpent roi. L‘ophiophagie chez les Lampropeltis est de notoriété publique même si L. g. californiae est un des plus « modéré » dans cette pratique. Bien qu’il vive dans les déserts très chauds en été, L. g. californiae fréquente un milieu continental et les hivers sont froids.

Comportement en captivité :

C’est un serpent actif, qui aime se promener dans le sol. Il n’est pas foncièrement agressif mais reste nerveux, il a une sale habitude de déféquer sur la main de celui qui le saisi, habitude qui se perd parfois chez les adultes souvent manipulés. Il peut avoir la morsure facile si on ne prend pas garde, mais elle est parfaitement inoffensive quoique jamais agréable !

Terrarium :

En vue de la reproduction et pour éviter les incidents cannibales, on maintient les spécimens séparés toute l’année. Personnellement je loge mes « lampros » dans des terrariums en verre de 80x40x50 (LxlxH) ce qui est suffisant. Le fond est garni de copeaux de bois dépoussiérés sur une bonne épaisseur. Un demi-tube de liège sert de cachette, mais ils préfèrent s’enfouir. Un récipient d’eau dans lequel le serpent peut entièrement se baigner est disponible. Une branche complète la décoration ainsi qu’une fausse plante purement esthétique. Les câbles chauffants (25W) allumés 12 heures par jour sont disposés sur la moitié du terrarium. La température ambiante est de 27-28°C. Elle atteint 30-32°C au-dessus du chauffage au sol. C’est un serpent très robuste et peu exigent qui puis est actif et agréable à voir. Sa reproduction est très simple et il est conseillé aux débutants.

Alimentation :

On n’offre pas de grosses proies, les souris adultes conviennent. Ce sont des gloutons, je mes nourris tous les 15 jours, chacun avalant 3 à 5 souris adultes mortes. Les mâles sont un peu moins gourmands surtout au printemps… Ils ont autre chose en tête !

Reproduction :

On peut les faire hiberner dans des températures allant de 5 à 15 °C avec un optimum de 10°C. Pour ma part ils hibernent un mois à 14-15°C. Plus la température est haute plus l’hibernation sera courte pour éviter un gaspillage des réserves de l’animal. Quinze jours de descente des paramètres, un mois d’hibernation puis quinze jours de remontée. Les animaux sont mis au jeûne quinze jours avant le début de la baisse et nourrit une semaine après la remontée. On met les couples ensemble après une mue et 4 ou 5 jours après un repas, les cas de cannibalismes entre partenaires sont souvent dus à des spécimens affamés ! même si L. g. californiae est moins agressif de ce côté là que son cousin L. g. holbrooki.

La femelle pondra en général 6 semaines après l’accouplement, quelques jours après une mue. Dès que cette mue se manifeste on place un pondoir : J’utilise des seaux à crème fraîche dans laquelle je perce un trou. Elles sont remplies de vermiculite humide et de laine de perlon pour aquarium au-dessus. L’abreuvoir est à retirer pour ne pas que la femelle y ponde. Les œufs sont collants, il est parfois délicat de sortir un bloc entier ! Autre problème : Si l’un des œufs pourri, les autres suivent car il est impossible de les séparer. Néanmoins on peut vider l’œufs et le découper en laissant la partie jointe aux voisins entière, il faut alors bien nettoyer le bout de coquille qui reste. Les œufs incube dans un incubateur à 29-30°C et suffisamment humide. Il faut attendre environ 60 jours.

Les jeunes ne posent aucun problème pour manger une fois leur première mue effectuée. On leur donne des souriceaux d’un ou deux jours. D’abord vivant mais ils s’habituent très vite au mort. On les maintient séparés, et dans les même conditions que les adultes. Attention ! Se sont les rois de l’évasion ! Mes premiers jeunes s’étaient échappés des boites type Geo de ferplast, je renforça donc le couvercle par un grillage moustiquaire coincé entre le bac et le couvercle.

Vincent Noël (Membre du RTC).

___________________________________

l'administration du site
avatar
Reptoterraclub
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://reptoterraclub.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum